back-audace

AUDACE CRÉATRICE

Encourager l’entrepreneuriat pour faire face aux mutations du travail

Avec 525 000 nouvelles sociétés en 2015, la France occupe la première place des pays européens en nombre de créations annuelles d’entreprises. Les jeunes expriment d’ailleurs une envie de plus en plus forte de se diriger vers l’entrepreneuriat. Pour que cette audace éclate, nous devons créer un environnement encore plus propice à la création. Face aux défis à relever, il est essentiel de sortir de l’approche classique, de remettre en cause l’organisation actuelle, de penser de nouveaux systèmes.

Une envie entrepreneuriale croissante

Près d’1 français sur 4 envisageait de créer ou de reprendre une entreprise en janvier 2015. Cela représente un vivier d’environ 13 millions d’entrepreneurs parmi lesquels plus de 2 millions avait déjà préparé leur projet, espérant créer leur entreprise en 2017.

En 2016, au salon phare en matière de nouvelles technologies, le CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, 190 start-up françaises étaient présentes aux côtés de 193 start-up américaines.

De nombreux Français n’osent pas franchir le pas car ils redoutent une fiscalité confiscatoire et des charges trop importantes.

La précaution certes, mais l’innovation, alors ?

Au cœur de la démarche entrepreneuriale se trouve l’innovation. C’est la condition sine qua non du développement, de la croissance d’une activité et de la création d’emplois. Le principe de précaution repose sur le recours à la gestion publique des situations de risque potentiellement graves et/ou irréversibles pour la santé, notamment lorsqu’il existe des incertitudes importantes concernant l’impact sur la population. Depuis plusieurs années, on déplore une interprétation abusive de ce principe ce qui instaure un climat anxiogène. Cela nuit à la recherche et au progrès.

audace-2
audace-1-1

Un marché du travail en profonde mutation

Si le salariat est pour l’heure la principale source d’emploi dans notre pays, d’autres modèles se développent (intérim, indépendant, pluriactivité…).

Face aux défis, une réponse : l’audace

Face à ce marché du travail en profonde mutation (liée au numérique notamment) : une réponse : l’audace et l’adaptation.

Un nouveau rapport au travail

Le constat est clair : nous ne vivons pas une crise conjoncturelle mais une véritable révolution du marché du travail qui entraîne dans son sillage de nombreuses conséquences. Ces nouveaux modes d’activité engendrent de nouveaux rapports au sein de l’entreprise : on privilégie un management reposant sur une organisation horizontale et non plus sur une organisation hiérarchique. Cela donne plus d’autonomie aux employés, facilite le travail collaboratif, l’emploi à distance et la multi activité. Ce nouveau paradigme nous incite à réfléchir au financement de notre système de protection sociale. Il doit nous permettre d’assurer aux générations futures un système de sécurité sociale prenant soin de leur santé, de leur famille et de leur avenir. Et il nous amène à reconsidérer la place du salariat dans notre société et à accompagner le développement des nouvelles formes d’emploi et d’activité.

• En vente dans les principaux kiosques et Relais H de France
• Disponible pour tablette en ebook sur Apple Books, Fnac.com, Amazon.com
• Disponible sur Amazon.com
ou le commander sur >>> cliquez ici