INTÉGRER NOS ENTREPRISES DANS UNE ÉCONOMIE MONDE

SI LA MONDIALISATION EST DEVENUE UNE RÉALITÉ INCONTOURNABLE ET IRRÉVERSIBLE, LA FRANCE N’A PAS EXPLOITÉ SES NOMBREUX ATOUTS DE MANIÈRE OPTIMALE POUR PROFITER DE L’OUVERTURE DES MARCHÉS MONDIAUX.

NOUS VIVONS UN MOMENT DE CHANGEMENT DE PARADIGME, RÉSULTAT DE PLUSIEURS FACTEURS COMBINÉS, ET D’AMPLEUR INTERNATIONALE – CRISE ÉCONOMIQUE, CHÔMAGE, PROTECTIONNISME ET ISOLATIONNISME, MONTÉE EN PUISSANCE DES COURANTS POPULISTES QUI FRAGILISENT LES DÉMOCRATIES… CE SONT DES SIGNAUX FORTS QUI NOUS ENCOURAGENT À REPENSER LA MONDIALISATION, ET À FAIRE EN SORTE QU’ELLE SOIT PLUS INCLUSIVE.

LES PRINCIPALES MESURES

Faire de la pédagogie sur les opportunités et défis de la mondialisation

Définir un plan d’action pour promouvoir la France et ses savoir-faire

Renforcer la performance des soutiens à l’exportation destinés aux PME et aux ETI

Encourager la coopération entre acteurs, notamment en s’organisant par filières

Promouvoir un équilibre dans l’accès aux marchés mondiaux pour les entreprises au travers d’une politique commerciale européenne plus offensive

Faire de nos obligations éthiques (déontologie, RSE, lutte contre la corruption) des avantages compétitifs pour la France